Action sociale

« Tous sont frères et sœurs les uns pour les autres » et « le respect mutuel et l’entraide »

Basé sur les principes de l’Enseignement : « Tous sont frères et sœurs les uns pour les autres » et « le respect mutuel et l’entraide », le Tenrikyô se lance dans l’action sociale depuis déjà les premières années de son histoire. Les débuts de son action sociale remontent à l’année 1910, lorsque fut inauguré le Foyer de l’enfance Tenri Yôtokuin. Lors de la cérémonie de son inauguration, le premier Shimbashira composa un poème dont l’idée constitue la ligne fondamentale de toute l’action sociale de Tenrikyô : « Oh, vous qui êtes dans la Voie divine, soyez pleins d’indulgence, pour les enfants des autres comme pour les vôtres ! »

Dans le cadre d’œuvres sociales, le Tenrikyô s’engage dans divers problèmes sociaux qui se posent à chaque époque : jouer un rôle actif dans la famille d’accueil, contribuer à la collecte du sang, soigner des lépreux, proposer un service pour soutenir des personnes qui souffrent de l’abus d’alcool, etc. Pour répondre aux problèmes liés au vieillissement de population et à la baisse du taux de natalité, le Tenrikyô déploient ses activités à titre de hinokishin (action de grâce rendue à Dieu) dans des maisons de retraite ou dans d’autres établissements sociaux. D’ailleurs, l’« Ecole du hinokishin » a été fondée en 1980 afin de former des missionnaires capables de porter secours aux personnes souffrant de maladies physiques ou/et mentales, et de divers autres problèmes.