Un seul mot

2022/08/31

Oyasama dit :

« Un seul mot parfois suffit. »

Les citations suivantes sont tirées d’un recueil de propos du grand écrivain russe Léon Tolstoï :

« Si tu ne peux pas maîtriser ta colère, tu ferais mieux de te taire. »
« Plus tu veux dire quelque chose, plus tu risques de dire quelque chose de faux. »
« Avoir une discussion ne clarifie pas tellement la vérité, mais l'obscurcit. »

La discussion est utile pour examiner une question sous différents points de vue. Toutefois, si elle tourne à l'escalade, elle peut déclencher des émotions négatives, ce qui peut souvent conduire à un jeu de surenchère, où la question clé sera de savoir qui parviendra à imposer son point de vue, plutôt que de savoir ce qui est juste ou correct. Dans des cas extrêmes, les gens peuvent échanger des mots durs juste pour insulter les autres.

Lorsque nous ressentons une forte émotion négative, il peut être dangereux d'exprimer toutes les pensées qui nous viennent à l'esprit. En effet, nous risquons de perdre le contrôle de nous-mêmes et de manquer de considération pour les autres. De plus, nous ferions bien de nous rappeler que le fait de souligner directement un défaut chez quelqu'un peut déclencher la colère, surtout si la critique est jugée correcte. Bien que le son de nos mots disparaisse instantanément, le mémoire de la personne qui a reçu une critique brutale et dure, qu'elle peut considérer comme le reflet du mépris, peut être profondément ancré et rester longtemps. Un seul mot prononcé sous le coup de la colère peut endommager irrémédiablement une relation. Lorsque l’on cherche à imposer sa propre opinion, on risque de ne pas pouvoir prêter attention à la façon dont nos paroles sont reçues par le destinataire.

La considération pour les autres est une clé essentielle pour faire un usage optimal du langage, qui est essentiellement un instrument permettant de tisser des liens entre les gens. Si nous utilisons un langage affectueux et bienveillant, nous verrons de plus en plus de personnes se rassembler autour de nous.

Une personne qui maîtrise le langage est un maître de la vie.