La règle du ciel

2022/08/31

Oyasama dit :

« Même quelque chose jugé parfaitement droit par le monde entier peut être tordu, si la règle du ciel lui est appliqué. »

Quelqu'un regarde par une fenêtre triangulaire et dit : « Le monde est triangulaire ». En entendant cela, une autre personne qui regarde par une fenêtre carrée lui réplique : « Qu'est-ce qui te prend ? Le monde est CARRÉ ! » Encore une autre personne, qui regarde par une fenêtre ronde, affirme : « C’est ridicule ! Le monde est ROND !! » Aucun d'entre eux n'a voulu changer d'avis. Enfermés dans leur propre vision limitée à la leur, ils sont persuadés que les autres ont tort.

Les gens sont généralement prêts à accepter des faits simples, non compliqués, tels que « Il y a quelqu’un qui court plus vite que moi » ou « Il y a des gens qui ont de meilleures notes que moi à l'école », mais lorsqu'il s'agit de quelque chose de plus sérieux, ils croient savoir mieux que les autres.

De telles attitudes peuvent nuire aux relations interpersonnelles. Elles peuvent conduire à rejeter d'emblée l'opinion des autres, à essayer de leur imposer la sienne et à se mettre de mauvaise humeur pour la simple raison que quelqu'un ne partage pas son opinion.

Nous serions bien avisés d'écouter les paroles d'Oyasama. Peut-être pourrions-nous envisager l'existence de la « règle du ciel ».

Il y a autant de règles qu'il y a de personnes, et notre propre règle n'est que l'une d'entre elles. Il n'y a aucune garantie que notre règle soit absolument exacte. Elle peut être déformée par nos habitudes de pensée et notre tempérament. Nous pourrions alors envisager la possibilité que le monde fonctionne selon la « règle du ciel », qui est elle-même incommensurable pour nous, les humains.

Une fois que nous aurons pris conscience de cela, nous pourrons devenir plus humbles et éviter les erreurs dues à notre complaisance. Notre champ de vision s'élargira alors, ce qui nous permettra de devenir plus ouverts et plus tolérants.