Regarder les choses en face

2022/09/01

Oyasama dit :

« Tu n’as rien à changer en toi. À aucun prix, ne lâche jamais ce fil ! »

Dans la vie de chacun d’entre nous, une situation pourrait survenir où les problèmes, y compris ceux de santé, se succèdent avec des conséquences désastreuses, donnant lieu à la pensée : « Je n’en peux plus. »

Cette situation peut déclencher un certain sentiment d’indignation exprimé par la question : « Pourquoi moi ? » Ou nous pourrions avoir envie de blâmer quelqu’un d’autre : « C’est SA faute ! » Ou encore, nous pourrions finir par être désespérés en pensant : « Ma vie est finie. » Accablés par la dépression, nous chercherons à éviter tout contact avec les autres. Notre foi peut en être ébranlée.

Si nous nous en prenons aux autres, si nous avons de la rancune ou si nous sombrons dans le désespoir, tout va s’écrouler. Certaines personnes dans cette situation peuvent même subir des changements physiques, par exemple devenir dures et avoir une mauvaise apparence.

Aucune solution ne viendra du fait de blâmer les autres ou de leur en vouloir. Personne n’a jamais été sauvé en manifestant son mécontentement.

Une meilleure alternative pourrait être d’essayer de regarder en face ce qui se passe. Nous pourrions peut-être considérer la situation comme un défi/challenge, plutôt que comme un problème. Par exemple, nous pourrions l’assimiler à un exercice ou à un test pour évaluer dans quelle mesure nous pouvons être un bon artiste de la vie. Plus notre défi est difficile, plus nous gagnons de points. Vue sous cet angle, une situation difficile serait une occasion formidable de gagner de nombreux points.

Une telle situation pourrait aussi être considérée comme une bifurcation, car la direction de notre vie pourrait changer complètement, selon que nous choisissons de laisser la colère prendre le dessus ou de pratiquer une attitude d’acceptation positive et joyeuse, attitude appelée tannô. L’intérêt de suivre cette Voie est que nous pouvons développer des compétences pour faire face aux situations difficiles de notre vie, qui sont considérées comme des « nœuds » d’où peuvent sortir des pousses fraîches et prometteuses.

À cet égard, nous ferions bien de garder notre esprit attaché à Oyasama, qui est toujours là pour nous aider, nous encourageant avec amour à ne pas lâcher prise, en disant : « Ne lâche jamais ce fil ».